Je suis toujours fascinée de voir à quel point les gens ont peur d’être eux-mêmes dans leur marketing sur internet ou hors-ligne. En fait, je ne suis pas certaine si c’est la peur d’être soi-même qui domine, ou la peur de se tromper, tout simplement.

Est-ce qu’il vous arrive souvent de vous dire « Oh non, je ne peux pas dire ça dans une vidéo, ou écrire ça sur mon site web, qu’est-ce que les gens vont penser de moi? Si je me trompe, je suis foutue, je vais perdre des clients, et ma business va aller tout droit vers la faillite! »

Bon, peut-être que votre petite voix n’est pas aussi dramatique, mais il vous est peut-être tout de même déjà arrivé de vous demander jusqu’à quel point vous pouvez être vous-même dans votre marketing.

La question que vous devriez vous poser n’est pas « Est-ce que je risque d’être TROP moi-même » mais plutôt « Comment puis-je être davantage moi-même dans mon marketing? ». Votre objectif doit être le suivant : faire en sorte que lorsqu’une personne vous suit sur le web depuis un moment, et qu’elle vous voit ensuite lors d’un événement, elle ait l’impression d’être devant la même personne, et non de rencontrer une personnalité multiple!

Voici 2 exemples d’entrepreneurs qui s’assurent d’être eux-mêmes dans leur marketing en ligne, leurs vidéos, et hors-ligne.

Premier exemple: Stephanie McWilliams

Outre le fait qu’elle a un superbe prénom, Stéphanie a surtout un sens de l’humour que j’adore, et une passion pour aider les autres à réussir qui transpire dans tout son marketing.

Lors d’un événement l’an dernier, elle cherchait une robe à porter pour un « tapis rouge » et elle a fait quoi? Elle s’est créé une robe en… tapis rouge!

Puis, récemment elle vient de tourner une nouvelle vidéo dans laquelle elle présente une liste de 7 « virus » qui polluent le monde de l’entreprenariat en ce moment, et elle le fait comme elle seule peut le faire : avec humour, sarcasme, et créativité.

Je vous invite à regarder la vidéo, elle vaut la peine!

 

Est-ce qu’elle perd de la crédibilité à cause de ses vidéos humoristiques? Absolument pas!

Maintenant, devriez-vous être aussi disjoncté que Stéphanie dans votre marketing? ABSOLUMENT PAS! Pour établir et faire connaître votre marque personnelle, il ne faut pas être drôle à tout prix, ou survoltée à tout prix. Le but est de rester vous-même en tout temps.

Second exemple : The Pioneer Woman

http://thepioneerwoman.com

Ree Drummond se décrit comme étant « a moderately agoraphobic ranch wife and mother of four. ».

Sur son blog, elle partage des photos de son mari en chaps, de ses enfants, des recettes, elle parle de ses vaches, et j’en passe. Bref, elle partage sa vie au quotidien avec ses lecteurs en restant elle-même.

Tout cela semble bien banal, une blogueuse parmi tant d’autres n’est-ce pas?Eh bien mine de rien, son personal branding a fonctionné et elle s’est vu offrir des contrats de livres, et même un show de cuisine à la télé.

Combien de fans elle a sur Facebook? Au moment d’écrire cet article, elle a franchi le cap des 700 000 fans…

Sur Twitter? Elle approche les 400 000 personnes qui la suivent.

Sur Pinterest? Près de 200 000 abonnés.

Et sur son site? Ses articles ont des centaines de commentaires.

Tout cela en restant elle-même et en partageant sa vie et ses passions sur le web.

Conclusion

Non, vous n’avez pas BESOIN de publier des photos de votre chien sur votre page Facebook Pro! Et vous n’avez pas BESOIN de parler de votre dernière mésaventure en ski nautique non plus.

Mais plus vous tenterez de séparer votre vie personnelle de votre marketing, plus les gens auront le sentiment que vous « sonnes faux », et cela risque de créer un doute dans leur esprit.

Alors, que ferez -vous de différent dans votre marketing cette semaine pour faire en sorte que votre image de marque personnelle soit plus près de qui vous êtes vraiment?

Share This