Les raccourcisseurs d’URL… ça m’énerve! Et vous?

Aujourd’hui j’aimerais démarrer une discussion sur les raccourcisseurs d’URL qui sont très utilisés sur le web. Il en existe des centaines et même les gros joueurs comme Google et Twitter ont leur propre raccourcisseur. Si vous voulez voir une liste de services d genre, j’en ai trouvé une sur cet article publié par Logiste.

Comment fonctionnent ces raccourcisseurs?
Le concept est relativement simple: l’entreprise achète un nom de domaine le plus court possible, et offre ensuite un service qui permet de réduire la longueur des URL des utilisateurs.

Par exemple, si vous avez un lien d’affiliation qui ressemblent à ceci:

http://www.sitecertifie.com/am/go.php?r=66&i=b2

Deviendra ceci:

http://tinyurl.com/sceau
Pourquoi ça m’énerve?
Je trouve ces services chiants pour diverses raisons, mais je suis bien consciente qu’ils sont là pour rester, et que je dois m’y faire! Je trouve seulement déplorable que tant de gens les utilisent sans prendre conscience des impacts négatifs.

Voici quelques exemples:

L’affiliation
Plusieurs personnes qui gagnent leur vie par l’affiliation utilisent ces raccourcisseurs d’URL pour cacher leur lien d’affilié lorsqu’ils publient un article sur leur blog, dans une newlsetter envoyée par email, ou encore sur des sites d’échange de contenu.

C’est bien pratique, le lien devient très court, mais deux problèmes surviennent. Premièrement, vous n’avez plus le contrôle sur ce lien. Si pour une raison x dans 1 an le produit dont vous faites la promotion n’existe plus, tous les liens que vous avez publiés en ligne avec ce raccourcit sont maintenant inutiles. Cela peut donc nuire à vos ventes (fini la commission). Si vous aviez plutôt utilisé une redirection à partir de votre propre nom de domaine, vous pourriez remplacer le lien d’affilié par un autre, sans que personne ne s’en rende compte. Deuxièmement, cela peut nuire à votre crédibilité car tous les articles signés de votre nom qui comporte cet URL maintenant non fonctionnel disent aux gens que vous n’êtes pas trop à votre affaires et que vous faites la promotion de liens brisés. Les gens ne comprendrons pas que le produit n’est plus en vente, ils déduiront plutôt que vous n’avez pas vérifié vos liens avant de publier votre article.

Le tracking
Autre élément qui est négatif à mon avis est le fait que les gens ne savent pas vers quoi ils seront redirigés, et je suis convaincu qu’une portion des gens ne cliqueront pas sur le lien juste à cause de cela.

Je sais que plusieurs webmarketers utilisent les raccourcisseurs pour faire du split testing ou du tracking de clics sur des liens dans des pages web, dans des ebooks, ou dans des courriels. Il est vrai que les données obtenues peuvent être très utiles, mais si cela diminue votre taux de clic uniquement parce que les gens ne savent pas vers quoi ils cliquent, à quoi bon?

Le danger de virus
Un des élément qui m’énerve le plus est le fait que lorsqu’on clic sur un lien raccourcit, on ne sait pas vers quoi on est dirigé, et cela implique qu’on peut être redirigé vers une page infectée, vers un fichier .exe qui exécutera quelque chose de malveillant sur votre ordinateur, etc. Oui, si vous avez un bon antivirus, le problème devrait être détecté et stoppé, mais ce n’est pas toujours le cas. Je préfère de loin cliquer sur un lien dont je connais la provenance, même si en réalité ça ne veut pas dire pour autant un risque zéro.

Le référencement
Autre élément désagréable des liens raccourcit est le fait que tous ces liens n’aident pas au référencement de votre site et de votre image de marque. Vous ratez chaque fois la possibilité de faire connaître le nom de votre entreprise aux lecteurs, et vous aidez le service de raccourcisseur d’URL à mieux se référencer!

Micro-blogging
Sur les sites de micro-blogging comme Twitter, il est vrai que l’utilisation d’un raccourcisseur d’URL est utile vu l’espace extrêmement restreint pour écrire un message. Si votre URL fait 100 caractères, il ne vous reste que 40 caractères pour écrire ce qui vient avec le lien! Il est donc bien vu sur Twitter d’utiliser un raccourcisseur d’URL. Jusqu’à présent je ne l’ai pas fait et je me suis fais réprimander à cause de cela. Ça me fait sourire, car bien que je comprend l’utilité (manque d’espace), je ne saisie pas bien le raisonnement qui veut que ce soit « non professionnel » de publier un long lien sur Twitter. Peut-être que quelqu’un saura me fournir une réponse à ce sujet?

Il est à noter que Twitter a récemment annoncé qu’il offrira son propre raccourcisseur d’URL, ce qui est intéressant d’un point de vue du tracking, mais comme le contenu de Twitter est de plus en plus indexé par les moteurs, et en temps réel en plus, je continue de penser que ce n’est pas la meilleure solution pour le positionnement d’une entreprise.

Conclusion
Voilà, j’ai ouvert le débat, à vous de contribuer! Que pensez-vous des raccourcisseurs d’URL? Less utilisez-vous? Êtes-vous en faveur ou non de ces services? Je vous invite à partager votre opinion!

Amicalement,

Stéphanie Hétu

, , ,

41 Responses to Les raccourcisseurs d’URL… ça m’énerve! Et vous?

  1. Christian Maingret 26 septembre 2010 at 9 h 20 min #

    Je suis à 100% d’accord avec toi.

    Personnellement, je ne clique rarement sur les liens raccourcis, un tord peut-être…mais c’est comme ça.

    j’ai plusieurs nom de domaine pour faire des redirections et christian-recommande par exemple fonctionne très bien et je peux suivre les clics avec google analytics ou avec un autre logiciel comme woopra.

    De plus j’ai horreur de me cacher. Quand je propose le produit d’une autre personne, c’est parce que je sais qu’il va plaire et surtout je sais qu’il est bon parce que je l’ai testé.

    cordialement

    Christian

  2. Michelle PREVOT 26 septembre 2010 at 9 h 20 min #

    Bonjour Stéphanie

    MERCI pour toutes vos informations et points de vue

    Concernant les raccourcisseurs, il m’arrive d’en utiliser et je trouve cela très pratique et bien plus parlant quand on peut choisir la terminaison.

    Par contre moi ce qui me « fatigue » ce sont ces « es-eBusiness » en tous genres qui:
    1. prennent leurs correspondants pour des râtés, fauchés, stupides toujours en recherche de ce qu’ils*elles sont les seules (sic) à savoir…
    2. ne répondent jamais aux courriers en dehors d’un formulaire pour leur laisser un message ou un commentaire interposés…

    Superbe semaine Stéphanie

    Michelle PREVOT
    +33.677.617.434 France

  3. Alice Obled 26 septembre 2010 at 9 h 22 min #

    Bpnjour,

    Je ne les utilise pas car je veux que mon nom de domaine soit présent dans les liens.

    Alice

  4. ClaudeL 26 septembre 2010 at 9 h 29 min #

    Oui, j’utilise le site http://tinyurl.com/ (je pense bien que depuis le temps qu’il est là, il devrait durer un bout) mais uniquement quand je viens pour présenter un lien qui prend 2 ou trois lignes dans un forum. Exemples: un lien vers Google maps pour une carte, un lien vers un produit chez Canadien Tire. Strictement parce que c’est graphiquement plus propre! J’avoue que c’est faible comme argument, parce que dans un forum on a toute la place désirée.

    Jusqu’à maintenant, les liens fonctionnent encore et je l’utilise depuis environ deux ans.

    Mais, quand le lien ne paraît pas (comme écrire stephanie hetu dans un billet et faire un hyperlien avec l’icône vers une de vos pages, disons), comme dans un blogue ou mes sites, je ne sens pas le besoin de le raccourcir. Mais vous m’avez fait prendre conscience de d’autres raisons de ne pas le faire, non plus.

    Quant à Twitter, je n’y suis pas et n’irai pas. Je préfère les blogues où on peut « discuter » plus longuement.

  5. Béa 26 septembre 2010 at 9 h 43 min #

    Tout à fait vrai, je ne clique jamais sur ce genre de lien!
    Tant pis pour ceux qui les utilisent:)

  6. Rick44 26 septembre 2010 at 9 h 51 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Personnellement, j’évite au maximum de les utiliser car comme tu le dit, je n’aime pas que les lien ne disent pas ou l’on va attérir.

    Je considère que la solution du lien de redirection a beaucoup plus d’avantages.

    Au moins avec la redirection, on a déjà une idée avec le nom de domaine.

    Amicalement,

    Richard

  7. Dominique 26 septembre 2010 at 9 h 58 min #

    Bonjour Stéphanie,
    d’instinct, pour les raisons que tu mentionnes, je n’aime pas employer ces raccourcisseurs. En fait, je les emploie uniquement dans Twitter car les liens de mes articles sont beaucoup trop longs et ils prennent parfois presque toute la place disponible.

    En tant qu’utilisatrice, quand je reçois des courriels de vendeurs avec ces liens raccourcis, j’hésite avant de cliquer dessus. Je le fais éventuellement quand je connais l’expéditeur.

    C’est comme les liens qui commencent par http://aweber…. On sait que ça provient d’un mail de masse mais on ne sait pas où on va atterrir…

    Comme les autres et toi, j’aime la transparence, que les gens sachent où ils vont aller quand je leur propose un lien et que je sache où je vais quand je clique sur un lien. De plus, je préfère promouvoir mes noms de domaine que des tinyurl ;-o))

    On est tous d’accord…

    Bon dimanche Stéphanie !

  8. Gpenverne 26 septembre 2010 at 10 h 05 min #

    Je trouve ces raccourcisseurs indispensables sur twitter, et je pense que c’est dans ce but qu’ils ont été conçus. Si vous ne cliquez pas sur les liens « raccourcis », c’est que vous n’utilisez pas twitter car tous les liens y sont raccourcis …

    Pour facebook, etc. raccourcir un lien ne sert à rien donc personne n’est censé le faire …

    Pour ma part j’ai créé mon propre raccourcisseur, qui me permet un bon suivi de stats, et, surtout, de les diffuser sur twitter.

  9. fabien vaisse 26 septembre 2010 at 10 h 10 min #

    Bonjour,

    à la base les raccourcisseurs de liens étaient fait pour cacher le numéro d’affilé, car certaines personne ne vont pas cliquer sur le lien parce qu’il y à un numéro d’affilié,
    je trouve donc se système pratique pour ça.

    Mais en même temps, ce que vous dites est vrai.

    Il y une solution que j’aime bien, une manipulation que l’on fait soit même, qui est de remplacer le numéro d’affilié par le nom de sont Site.

  10. Dan 26 septembre 2010 at 10 h 49 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Faire un lien court n`est pas bon en effet mais en échange, un lien rallonger comme celui-ci que mes abonnées recoivent via Aweber n`est pas mieux. Voici un exemple ici; http://www.chretiencontact.com/escrocs-sur-internet-151-mois-de-prison-pour-un-nigerian-de-31-ans/?awt_l=7rB23&awt_m=IyMjnRpuytBJW_ Ca peut certe donner des stats sur les E-mail ouvert mais aussi l`envers de la médaille,est que les abonnées peuvent avoir une certaine méfiance d`ouvrir et de cliquer sur ce genre de lien.

    Je suis en réfléxion pour enlever le tracking sur Aweber.

    Mon avis la dessus,

    Rien de mieux qu`un bon lien tout propre et qui pourra être envoyez par à mes abonnées et ensuite c`est abonnées pourront envoyez à leurs amis et ainsi de suite.

    Bien amicalement.

  11. Séverine Beney 26 septembre 2010 at 11 h 15 min #

    Bonjour Stéphanie.

    Je partage tout à fait votre opinion : tout le monde veut aller plus vite et encore plus vite, donc pourquoi pas faire au plus court au niveau des URL aussi ?

    Mais à la fin, ça n’a plus aucun sens… C’est tout comme si on décidait de raccourcir le nom d’une ville tout simplement parce qu’on le trouve trop long…

    Les raccourcisseurs d’URL font perdre tous les points de repère. Et ils finissent par tous se ressembler. Quel dommage pour la diversité !

    Amicalement,
    Séverine

  12. Michel Lansard 26 septembre 2010 at 11 h 16 min #

    Bonjour Stéphanie,

    J’ai utilisé à mes débuts URL-OK, qui je crois avait été créé par Christian Godefroy. Mais un jour des petits malins (ou prétendus tels) s’en sont servi pour spammer. L’url a été sur des listes noires et mes liens ne marchaient plus.

    Sur twitter je ne publie essentiellement que l’annonce d’article sur mon blog, fait dans WordPress, Je ne mets dans twitter qu’une adresse raccourcie en utilisant le numéro de l’article donné par WordPress, ce qui laisse donc mon nom de domaine.

    je note l’idée de Christian ci-dessus. Je sens que je vais m’en inspirer 😉

    Cordialement

    Michel

  13. Herve Royer 26 septembre 2010 at 11 h 20 min #

    Entre le coté pratique et le coté obscure d’une url raccourcie on utilise souvent le pratique sans penser au risque possible et aux desavantages…
    De plus en plus sur les newsletters americaines je vois des liens d’affiliés en entier alors les francophones suivront il ?
    J’ai beaucoup aimé ton article stephanie Merci !
    Cordialement
    Hervé

  14. MarieBo Solutions 26 septembre 2010 at 11 h 31 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Je suis parfaitement d’accord avec vous et vous avez bien faire le tour du sujet en ce qui concerne les risques à utiliser un lien raccourci (auquel j’enlèverais même le « t », pour faire plus court) 😉

  15. Sébastien 26 septembre 2010 at 11 h 49 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Je n’aime pas du tout ce genre de lien.
    Ca ne donne pas du tout l’envie de cliquer sur ce genre de lien, on en voit tellement sur le web.

    Par contre j’utilise un système plus fiable et plus pro pour les liens long et les liens d’affiliations étudié exprès pour les experts du web:
    http://go-seb.ch/presente/easy_maxicloaker.html

    Sébastien F.

  16. Josh 26 septembre 2010 at 12 h 36 min #

    Avez-vous un logiciel à recommander qui peut permettre de cachez le lien d’affiliation tel que celui qu’utilise Stephanie pour faire la redirection a partir de son nom de domaine par exemple ? Merci

  17. Ricardo Solon 26 septembre 2010 at 12 h 52 min #

    Bon je vais mettre mon grain de sel car je crois que ce debat a été reglé il y a longtemps. Je vais y aller point par point.
    Affiliation
    Premièrement on ne perd pas de contrôle sur les liens tout dépend du service utilisé. Par exemple le service bit.ly Pro permet d’utiliser ses propres noms de domaine. L’avantage est de pouvoir faire la même chose qu’avec redirect de son propre domaine. Bien sur il n’est pas obligé d’utilisé bit.ly pro car n’importe qui peut enregistrer son nom de domaine raccourci et faire un redirect comme avant mais bit ly pro a quelque avantage. Donc plus problème de URL qui ne fonctionne plus car on a plein contrôle sur les noms de domaines.

    Le tracking
    Encore la comme j’ai dit plus haut il est possible d’avoir son propre domaine donc par exemple pepsi.com devient pep.si . ils peuvent utiliser un lien du type pep.si/hjfjf (fictif) mais tu sais que sais un lien officiel de pepsi. Ou encore 4sq.com/83298 ( fictif) qui est un lien officiel vers foursquare.com… tout sa pour dire qu’il est possible de garder son branding et en plus de rajouté des beau script de tracking en surplus. Je ne vois qu’une belle évolution.
    Danger de virus
    Il est clair que si je mets un url sans le branding de la compagnie alors il y a un danger certain mais maintenant il existe des solutions pour contrer le tout.
    Par exemple bit.ly permet de visualiser le lien avant d’y aller en rajoutant un + après le lien. Pas très commode mais c’est une solution quand même. La meilleure solution est d’avoir son propre domaine raccourci.

    Référencement
    Est que un lien d’affiliation aide au référencement ?… d’après Matt Cutts (ingénieur en chef chez google qui s’occupe de l’engin de recherche et SEO.. aller voir son blog ou encore mieux ces videos sur youtube) ce genre de lien a très peu d’influence car il devrait être no follow…
    Donc les liens d’affiliation ne vont pas aider au référencement et donc on peut utiliser ce genre de d’url raccourci sans problème. ( les moteur de recherche évolue aussi et lit les redirections a l’ere des twitter d’apres le dernier keynote de google search).
    Micro blog
    Les url court dans twitter sont très importantes tant qu’a moi. Je vais donner un exemple simple.
    On a 140 caractères et d’après moi le texte avant le lien est très important ( les fameux headlines). L’avantage est que les gens « retweet » rarement des liens seuls selon mon expérience. Une fois ton « tweet » avec plusieurs « retweet » alors les moteurs de recherche semble les favoriser dans leur résultats en temps réel et même avec un url raccourci

    PS : bien que tu déteste ce genre de lien, tu devrais vérifier alors comment tes liens apparaissent en cliquant sur le button twitter de ta barre de partage …. Il semble utiliser bit.ly et en plus ton titre ne semble pas formater.
    PSS : je par le de bit.ly mais il est possible d’avoir des script gratuit ou payant avec les meme avantages ou presque de bit.ly si l’idée de payer gros n’est pas pour vous.

  18. Howary 26 septembre 2010 at 13 h 04 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Pour ma par même si j’ai connu ces raccourcis dès le départ dans mon aventure avec le webmarketing, j’ai tout le temps l’impression qu’on me cache quelque chose et j’ai un sentiment pessimiste envers le propriétaire.
    Mais y a t-il un moyen pour protéger son lien d’affiliation?

    A bientôt!

  19. Campani 26 septembre 2010 at 13 h 07 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Ton analyse est intéressante et pertinente. D’autant que Twitter a été attaqué, justement, via son raccourcisseur d’URL. Ces liens raccourcis sont cependant bien pratique sur Twitter si l’on veut bénéficier de suffisamment de caractères. Ne plus utiliser les raccourcisseurs d’URL reviendrait donc à ne plus utiliser Twitter et ne plus utiliser Twitter reviendrait à ne plus tirer profit de cette plateforme qui est quand même bien utile.

  20. Khaled 26 septembre 2010 at 13 h 21 min #

    Pourquoi ne pas offrir un script français qui permet à chaque webmaster de créer son propre raccourcisseur d’URL, cela peut résoudre tous les problèmes cités. merci Stéphanie.

  21. Jean-Hugues 26 septembre 2010 at 13 h 57 min #

    Merci pour ces éclaircissements, car je ne savais pas
    que les gens évitaient de cliquer sur les url raccourci,
    par crainte d’attraper un virus.

    D’ailleurs, je vais tous les enlever de mes listes de
    message d’envoie.

    Pour ce qui est du référencement, si j’ai bien compris
    il serait préférable de mettre un lien de redirection
    plutôt que ses liens d’affilié dans ses articles ?

    Pars ailleurs, que pensez des liens cryptés des
    auto-répondeurs ?
    Est-il préférable de ne pas les cryptés ?

  22. travail indépendant 26 septembre 2010 at 14 h 05 min #

    Moi aussi, j’évite de cliquer sur ces liens. Selon moi, il y a plus à perdre avec le référencement et le taux de click qu’à gagner en cachant une adresse Internet. De plus, dans le cas des liens d’affiliation ça ne trompe plus personne depuis longtemps…

  23. Jeannine Amani 26 septembre 2010 at 15 h 55 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Tout ce que vous dites est vrai pour les propriétaires de sites internet.

    Mais pour les affiliés c’est une toute autre histoire car il y a des petits malins qui suppriment les liens d’affiliés et qui prennent juste l’adresse du site pour s’inscrire si bien que l’affilié qui a fait la publicité dudit site se retrouve perdant.

    Je pense que les affilieurs devaient inclure l’identifiant de la personne qui leur envoie un affilié dans leurs pages d’inscription et cela sera un début de solution. Car sans l’ID du référant le nouvel affilié ne peut pas s’inscrire.

    Bon début de semaine à toutes et à tous.

    Jeannine Amani

  24. Yves Kouyo 26 septembre 2010 at 16 h 13 min #

    Bonjour Stéphanie
    et merci pour ton article sur le raccourcissement d’url.

    Personnellement je ne les aiment pas mais vu du fait qu’elle est indispensable pour raccourcir nos long lien d’article Je les utilise. En ce qui concerne le trafic et le référencement vous avez tout à fait raison car il nuire à la visibilité de notre entreprise et notre business.

    Par contre je pense qu’elle sont indispensable pour l’instant surtout quand il s’agit de cacher nos liens d’affiliation. Je serai ravi d’en savoir plus sur vos techniques pour éviter les sites de raccourcissement d’url.

    Cordialement

  25. matiss 26 septembre 2010 at 16 h 32 min #

    Bonjour Stéphanie,
    Il y a quelques semaines , j’ai reçu un message de la part
    de Serge Déden intitulé : « Affiliés et Affilieurs : Vos commissions d’affiliation sont menacées ! »
    Il m’a expliqué que les versions 6 7 et 8 d’internet explorer
    bloquent par défaut tous « les cookies tiers ».
    La seule solution selon lui n’est pas dans la réduction des url
    de type Tinyurl mais par l’intermédiaire d’un logiciel
    qui s’appelle ULTRA Maxed.
    Peter Kinahan à écrit un livre à ce propos dont voici le lien :

    http://snipurl.com/xp063
    Amicalement
    http://monlivre.wordpress.com

  26. Dave 26 septembre 2010 at 16 h 45 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Je suis d’accord avec la plupart des propos que vous tenez dans cet article.

    Cependant, je crois qu’il ne faut pas être trop paranoïaque et se méfier de tout et tout le monde. Lorsque je reçois des messages de personnes que je connais, je pense aux marketeurs en particulier, je clique sur leurs liens raccourcis car je sais qu’ils ne risquent pas vraiment de m’envoyer vers des sites web dangereux. De plus j’ai un PC bien protégé.

    Ces raccourcisseurs sont bien utiles à mon avis par exemple lors d’envoi d’e-mails. Ainsi, je formate tous mes messages à 65 caractères et certains liens pourraient donc être coupés, surtout lorsque l’on a une URL longue comme moi.
    Un raccourcisseur est donc bien utile dans ce cas.

    Le mieux étant effectivement d’avoir son propre site/script pour raccourcir ses URLs. Cela évite les inconvénients que vous citez, tel le service qui s’arrête, le manque de « tracking » ou faire la publicité pour un autre site que le sien.

    Cordialement.

    Dave

  27. luc namessi 27 septembre 2010 at 4 h 00 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Moi j’ignorais tous ces risques que vous citez sur l’utilisation des raccourcisseurs d’urls. J’utilise le service URL OK depuis un temps.
    Ce serait bien de trouver un service pour trouver une solution aux inconvenients de ces raccourcsseurs d’urls.

    Luc

  28. Stéphanie Hétu 27 septembre 2010 at 11 h 44 min #

    Merci de tous vos commentaires! Je vois que les opinions divergent, et c’est très bien. Chacun a ses raisons propres d’utiliser les raccourcicceurs ou non, et c’est tout à fait OK. en affaires, il faut apprendre à se faire confiance. Ce n’est pas toujours facile, mais il faut essayer! Si on juge qu’un avatage est plus lourd que l’inconvénient, il est tout à fait ok de continuer à les utiliser.

  29. laport 27 septembre 2010 at 15 h 18 min #

    decidément, à chaque fois que je lis vos commentaires et vos conseils en webmarketing, vous me donner envie de rester avec vous car je trouve que vos conseils sont souvent uniques, très avisés et en accord avec ce que je pense moi même parfois sans toute fois trouver quun pour me le confirmer. Le problème c’est que vous êtes très prise et moi débutant et un peu fauché 🙂 en tout cas merci quand même de nous faire profiter de votre savoir inestimable et j’insiste plus que rare sur le net. Ce que j’aimE avec vous c’est qu’on a enfin l’impression de parler à quelqu’un de normal, de vrai.

  30. Gpenverne 28 septembre 2010 at 17 h 45 min #

    Juste pour dire que je me desinscris de la newsletter, car entre les fautes d’orthographe et de grammaire des commentaires, et le contenu que je trouve – subjectivement parlant, convenons-en – totalement ou dépassé, ou « has-been », je ne sais plus quoi remettre en question.

    (Je ne sais pas: je suis le seul à taper avec mes doigts ??)

    En toute neutralité,
    Grégoire.

    • Jean-Bernard 28 septembre 2011 at 14 h 48 min #

      D’accord avec toi Grégoire au sujet des fautes. Je suis scandalisé de voir tant de personnes qui s’estiment des « Pros du Web », écrire en faisant un tel concentré de fautes d’orthographe sur seulement quelques lignes. Ca peut donner quoi sur un E-book de 20 pages ?
      Dites-vous bien qu’une correcte utilisation du français c’est votre vitrine.

  31. Ricardo Solon 1 octobre 2010 at 8 h 40 min #

    nouvelle de derniere minute … google lance son service aussi…. vous pouvez l’essayer a http://goo.gl/

  32. Patrick 3 octobre 2010 at 16 h 01 min #

    Bonjour à tous

    Il est vrai que les URL raccourcies ont des tas d’inconvénient (autant pour le référencement que pour les internautes, et l’attaque virale sur le nouveau Twitter à cause d’un javascript malveillant caché derrière un lien court la semaine dernière en est un bon exemple.

    Ceci dit, je suis pour les liens raccourcis sur les sites de micro blogging, les emails et dans les ebooks.

    J’en dis plus sur mon blog en réponse à ton message, mais grosso modo les avantages liés aux raccourcisseurs dans ces trois cas surpassent largement leurs inconvénients.

    La possibilité de maintenir un lien à jour des années après la mise en place de celui-ci sur des ebooks qui circulent ou sur des séquences d’autorépondeur, ça me paraît la moindre des choses à assurer pour que les clients soient satisfaits.

    Et au final, c’est bien ce que nous sommes censés faire, non ? Satisfaire nos clients.

    @+

    Patrick

    PS : J’en profite pour souhaiter un bon anniversaire pour les 5 ans de ta société.

  33. Poker en ligne gratuit 26 octobre 2010 at 3 h 20 min #

    Bonjour Stéphanie,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je vais tester votre technique de redirection voir si cela change quelque chose dans mon analytics.

  34. Fred 8 août 2011 at 17 h 36 min #

    Bonjour Stéphanie,

    Merci pour votre excellent article.
    J’utilise de moins en moins ces raccourcisseur d’url
    qui sont quand même très pratique.
    Mais je m’efforce de plus en plus à mettre en place une redirection d’url à partir d’une page situé sur mon propre domaine. Je pense que cela offre plus de transparence et de confiance.

    Fred

  35. Cedric 10 mai 2012 at 20 h 42 min #

    Salut stephanie,

    Je suis ravi d’avoir découvert l’existence de ton blog, car moi aussi, je souhaite me lancer comme Redacteur Web. Je lis pas mal de choses à ce sujet sur internet, et ton blog fera naturellement parti de mes sources d’inspiration !

    Que dirais-tu de faire un petit échange de liens?
    En tout cas, je vais t’ajouter dans ma blogroll.

    Pour ce qui est des raccourcisseurs de liens, je les utilisent assez fréquemment pour ma part, je les trouvent plutôt pratiques pour masquer un lien d’affiliation ou réduire une url vraiment trop longue ou compliquee à écrire…

  36. agence de communication lille 8 août 2012 at 23 h 36 min #

    Tout cela est très nouveau pour moi et cet article m’a vraiment ouvert les yeux. Merci pour le partage avec nous

  37. jacques 12 novembre 2012 at 6 h 40 min #

    bonjour
    pour ma part j’utilise les raccourcisseurs d’url de temps en temps pour les liens d’affiliation qui sont par exemple mais je ne les utilise pas systématiquement . Et puis je me pose la question de savoir si je ne devrais pas posséder un site de raccourcisseur d’url on n’est jamais mieux servi que par soi même .
    Jacques

  38. Guillaume 15 novembre 2012 at 3 h 33 min #

    Bonjour à tous,

    Je tiens à vous signaler l’existence d’un outil qui permet de vérifier la destination d’une URL raccourcie : il s’agit du site http://checkshorturl.com qui fonctionne avec quasiment la totalité des services d’URL raccourcie du marché.

    Grâce à ce service, vous saurez toujours où mènent ces liens avant même d’avoir cliqué dessus : il propose une capture d’écran du site de destination, liste la présence du site sur Google et la présence des liens raccourcies sur Twitter.

    J’espère qu’il vous sera d’un grand secours.

    Bien à vous,
    Guillaume.

    • Stéphanie Hétu 15 novembre 2012 at 13 h 14 min #

      Merci Guillaume, c’est très utile cet outil!

  39. Patrick 10 décembre 2012 at 9 h 43 min #

    Bonjour
    je débute sur internet et je ne m’étais jamais posé la question sur l raccourcisseur d’url . Je vous remercie et je vais y réfléchir .
    Patrick

Laisser un commentaire