La plupart des coachs en marketing enseignent à leurs clients de créer un entonnoir de vente. Normal, c’est ce qui fonctionne très bien en ce moment pour accélérer l’acquisition de clients sur le web.

Mais il y a un problème que je remarque souvent : l’ordre de la mise en place de cet entonnoir n’est pas la bonne.

On vous recommande de faire :

1- La mise en place de l’entrée de votre entonnoir, soit un CADEAU gratuit pour obtenir le email des gens. Parfait, c’est une excellente première étape.

2- Ensuite, on vous dit de créer un cours ou une formation en ligne abordable, qui sera la première offre de votre entonnoir.

3- Puis, on vous dit de développer par la suite votre offre haut de gamme de service ou coaching privé.

Simple comme 1-2-3… mais…

Le problème avec cet ordre des choses est DOUBLE :

PREMIÈREMENT, quand vous démarrez, vous ne savez pas QUOI proposer comme formation en ligne. Vous avez peut-être une idée, mais il faut la tester car vous ne savez pas à l’avance si c’est ce dont votre marché à réellement BESOIN. Donc, de créer une première offre de formation en ligne signifie que vous risquez de vous planter.

Bon, ce n’est pas la fin du monde de se planter. J’ai bien dû le faire 1589 fois depuis mes débuts sur le web en 1999 !!

DEUXIÈMEMENT, si vous démarrez avec une première offre bas de gamme à, disons, 97$ (et je suis généreuse, car la plupart des coachs/consultants/experts qui débutent veulent proposer un atelier à 27$ pour débuter) vous aurez besoin d’en vendre un truckload pour réussir à payer votre loyer et votre épicerie.

Et quand on commence, qu’on a jamais écrit une page de vente, et qu’on obtient un maigre 1% de conversion sur le trafic qu’on envoi sur notre page de vente… ça devient une mission impossible qui nous enligne directement vers le découragement.

Ce que j’enseigne à mes clients à la place : Simple comme 1-3-2

Quand je dis « simple », je ne dis pas FACILE. Je ne dis pas qu’il n’y a rien à faire.

Je dis qu’il est préférable de commencer par une offre pour attirer des prospects, puis en second lieu de proposer une offre de coaching qui vous amènera le cashflow nécessaire pour respirer ET investir dans la recherche, le développement et l’apprentissage pour ensuite créer des revenus plus automatiques, des revenus qui demandent moins de votre intervention 1 :1.

Qu’en pensez-vous?

Amicalement,

Stéphanie

 

Participez à la conversation en cliquant ici.

Share This